Faire du sport après une augmentation mammaire…

By | 14 juin 2016

On veut bien courir chez le premier chirurgien connu pour une augmentation mammaire. Mais la peur d’arrêter le sport, vite nous essouffle dans notre élan. On inspire, fléchit, se rétracte, s’arrête dès lors qu’on n’a pas de réponse. Pourtant, l’idée d’une chirurgie d’augmentation mammaire continue sa gymnastique dans notre cerveau. Eh, bien, oui ! Il est possible de faire du sport après plastie d’augmentation mammaire. Mais quand et comment ?

Quelle est la position de l’implant ?

Si certaines craignent les douleurs et courbatures, ou le déplacement de l’implant après cette intervention, alors la réponse la plus facile évidemment à cette question, c’est possible 1 mois après. Ceci est peut-être vraie, mais de la manière dont votre prothèse a été logée, dépendra votre reprise et sans doute le type d’exercice à pratiquer.
Une chirurgie esthetique d’augmentation mammaire se suit toujours des conseils tels : éviter de porter de lourdes charges, ou encore, éviter de dormir sur le ventre, de conduire ou de pratiquer le sport. En clair, ces recommandations visent à améliorer la qualité du résultat, et surtout la rupture des prothèses. Il est donc important avant tout de respecter tous ces consignes.

Respecter la durée prescrite

Il faut donc pour cela, respecter la durée de repos selon que l’augmentation a été faite en position rétro-glandulaire (sur le muscle) ou en retro-pectorale (sous le muscle). Si la prothèse est positionnée en avant du muscle, le délai pour reprendre le sport est d’un mois contrairement à l’autre cas, qui sera d’un mois et demi environ, s’il est placé en arrière.Certains chirurgiens exigent même un arrêt de 3 mois avant de se lancer au sport à nouveau.
Après une plastie d’augmentation mammaire, même si la période d’abstention à l’exercice est à son terme, il vaut surtout mieux écouter son corps, le sentir. Est-il prêt à reprendre la piste ou le ring? Il ne sert de rien de courir parfois. Car tout vient à point à qui sait attendre. En somme, ce qu’il faut c’est la patience, la prudence surtout.

Quelques techniques de reprise

Il vaut donc mieux commencer à rythme lent, modéré, un simple footing ; du vélo en salle, du stepper pourquoi pas ? Pour maintenir la poitrine, il est conseillé l’utilisation des poids légers, alors que ceux libres et normaux sont conseillés pour le dos. Il vaut mieux éviter les étirements des bras au-dessus de la tête, pour ne pas affecter la cicatrisation en cours. Mais en général, un implant mammaire n’est pas incompatible avec le sport.