Med esthetique tunisie
01 84 14 06 85
devis@tunisie-chirurgie.com
sejour en tunisie
Nos tarifs
Devis Gratuit

Lifting des cuisses Tunisie

Recourir à un lifting cuisses Tunisie, c’est choisir l’opération de chirurgie esthétique qui permet d’enjoliver les cuisses et d’affiner leur aspect fripé et relâché. Pratiqué couramment au sein de notre clinique esthétique, ce procédé chirurgical offre des résultats durables et efficaces. En effet, la plastie crurale consiste à mettre la peau des cuisses en tension tout en se débarrassant du surplus cutané.

Cruroplastie en Tunisie : pour qui ?

Le lifting des cuisses en Tunisie est une chirurgie plastique destinée aux individus :

Avant l’intervention de lifting cuisses en Tunisie

L’importance des consultations préopératoires est majeure. Au cours de ces consultations, le chirurgien esthétique complète le dossier médical tout en examinant le bilan sanguin, les photographies médicales et les radiographies. Il est préférable d’arrêter de fumer et de prendre des anticoagulants et des anti-inflammatoires 2 mois avant l’opération et ceci pour assurer le bon déroulement de l’intervention et de la cicatrisation.

Comment se déroule l’opération ?

Lors de l’intervention de lifting cuisses Tunisie, le praticien effectue une incision longitudinale au niveau de la face interne de la cuisse, immobilise les ligaments liés aux muscles cruraux, élimine l’excès cutané et redrape la peau crurale. Ainsi, il corrige le relâchement cutané et musculaire.

En outre, si le patient souffre d’un excès graisseux localisé, le praticien commence par une lipoaspiration de ces graisses et passe, ensuite à la plastie crurale. Cette intervention dure entre 1 et 2h, sous anesthésie générale et nécessite au maximum 2 nuits d’hospitalisation.

Aurais-je des cicatrices à vie ?

Non. Les cicatrices du lifting cuisses Tunisie sont discrètes et camouflées au niveau de la face interne des cuisses ou dans leurs plis naturels. Ils s’estompent progressivement et finissent par disparaître définitivement au bout d’une année postopératoire.

Quelles suites opératoires ?

La mise en place d’un système de drainage est très importante pour évacuer les secrétions lymphatiques et pour réduire le risque d’hématome. Ce système est remplacé par une gaine de contention spéciale au bout du 3ème jour postopératoire et qui sert à protéger les cicatrices des accidents et des sollicitations. Après avoir retiré les pansements, le patient peut subir l’apparition des œdèmes et des ecchymoses qui sont des suites courantes postopératoires et qui disparaissent au bout de quelques jours.

Quant aux douleurs, elles ne sont pas importantes et peuvent être atténuées par la prise des antalgiques. Des sensations de fourmillement et de tension peuvent survenir mais c’est transitoire. De plus, le travail ne peut être repris qu’après 1 ou 2 semaines alors que le sport peut être repris après 8 semaines.

Résultat ?

Un résultat apprécié est obtenu après 3 mois mais un résultat définitif n’est visible qu’après 1 an. Finalement, pour améliorer le processus de cicatrisation, il faut éviter de s’exposer longtemps aux rayons UV et de fumer.